Après une longue route vers le Gers, nous n’avons qu’une seule journée d’essais sur ce circuit de Nogaro. Je réalise 4 séances qui me permettent de reprendre contact avec ce circuit où je n’ai pas roulé depuis un an. C’est une journée correcte pour se remettre dedans.

Ce week-end je suis coaché par Axel Maurin, dont la réputation sur les paddocks n’est plus à faire et avec qui j’avais toujours eu à cœur de travailler pour me faire une idée de l’intérêt d’un bon coaching et du chemin à faire.

 

 

Samedi matin début des qualifications à 9h, je réalise 2 runs qui me permette de me qualifier en 15ème position.

Le samedi après-midi se déroule la première course. Je prends un départ correct mais beaucoup trop timide à l’entrée du premier gauche, alors je me retrouve bon dernier…
J’entame alors une bataille avec 3 autres pilotes, qui va durer toute la course.
Lorsque je prends la tête du groupe, il ne reste que 4 tours mais j’ai un gros souci de crampe dans l’avant bras gauche, je n’arrive pas à hausser le rythme et m’effondre… Je perds 3 positions et termine la course 16ème…

 

Dimanche matin, la seconde et dernière course de cette saison de Promosport commence.
Je réalise à nouveau un départ correct, et en prime je ne perds pas mes places au premier virage !
On entame alors une course quasi identique à la veille : Nous bagarrons à 5 au début, puis 4, je prends la tête du groupe à 4 tours de la fin. Et comme la veille, mon bras m’empêche de m’échapper et je perds à nouveau mes places pour terminer 15. Le point final de cette saison en quelque sorte !

Je retiens de ce week-end beaucoup de positif avec une progression continuelle. Les places finales ne reflètent vraiment pas ce que j’ai appris tout au long de cette épreuve, et le rythme que j’ai su avoir en course.